Loading...

Tourisme

Temps de lecture : 1 min.

Comment développer une économie touristique en réseau autour de l’expérientielle ?

La crise climatique alliée à la crise sanitaire pousse à repenser les modèles économiques du tourisme. Par exemple en montagne l'impossibilité de la pratique du ski de piste cette année montre explicitement la dépendance de l’économie de la montagne à l’or blanc. Ressource qui d’ici une dizaine d'années ne sera plus au rendez vous pour les stations de moyenne montagne, et qui ne pourra alors plus joué sont rôle de moteur économique pour ces stations.

La limitation des déplacements imposés par les confinements est là aussi une simulation grandeur nature des limitations que nous subirons par la disparition des énergies fossiles (ou le sevrage volontaire pour raison climatique). Le tourisme à l’autre bout de la france pour quelques jours, ou au bout de la terre pour une semaine va lui aussi être pénalisé.

La prise de conscience d’un nouveau rapport au temps et à la consommation créer des opportunités de réinventer une nouvelle forme de tourisme qui devra lâcher les ressorts pulsionnel d’une consommation “parc d’attraction” pour aller vers des modèles «temps de découverte” en proposant des expériences de reconnexion à soi avec une expérience sûrement moins sensationnelle extérieurement (création de sensation lié à la consommation d’un bien : ski, ou paysage, ou culture différente) , mais plus enrichissante intérieurement, en proposant de vivre une expérience, non plus pour le fait de l’avoir vécu pour l’avoir vécu comme un trophée), mais où l'on s’implique personnellement en tant qu’être humain en recherche d'apprentissage de soi et des autres au sein de leur culture et de leur environnement.

Besoin de développer une approche multipolaire + Gouvernance et outils numériques pour sortir des approches classiques des SEM ou autres régie municipale.

Suggérer une modification