Loading...

Time4𝝻r-kids.

Temps de lecture : 4 min.

Pourquoi avez-vous identifié le besoin de créer un tel club?

Lancer un projet de transition requiert trois ingrédients principaux: un porteur décidé à s’engager, des compétences appropriées et enfin des moyens financiers. Les start-ups bénéficient de l’appétit des fonds d’innovation et d’investissements, avec la possibilité de faire des levées importantes sur la base non pas de leur profitabilité actuelle mais de la promesse de succès dans le futur. Les ETIs ou grands groupes ont des équipes dédiées et des liens avec le milieu financier leur permettant de trouver les moyens adéquats et de répartir leurs risques.

Les PMEs, elles, ont plus de difficultés à trouver des outils leur permettant de se financer tout en gérant le profil de risques de leur investissement. Et pourtant, de par sa surface financière plus limitée, la question du risque liée à un investissement est un sujet qui peut s’avérer critique pour une PME, et freiner sa capacité d’innovation. C’est une décision difficile que de se lancer dans un projet, qui s’il ne réussit pas, peut mettre en péril son activité principale ou oblitérer.

Time4𝝻r-kids. propose à des investisseurs de participer au financement de projets de transition via un investissement en royalties, liant ainsi la performance du projet au retour sur investissement .

A quelle Ă©tape de la constitution du club ĂŞtes-vous ?

Nous sommes encore au stade de la création du club et certains principes et détails restent à fixer. Les informations ci-dessous sont donc préliminaires et peuvent encore évoluer d’ici le lancement effectif. Nous souhaitons pouvoir l’ouvrir aux investisseurs dans le courant du deuxième semestre 2021. A terme et après plusieurs projets financés, ce club pourrait devenir un fonds.

Que finance-t-il ?

Time4𝝻r-kids. a pour objectif de financer ou cofinancer des projets de transition pour des montants allant de 100 000 euros jusqu’à un maximum de 500 000 euros. Le financement porte sur les actifs immatériels (compétences, sous-traitance pour la conception, prototypage, ….) requis pour la réalisation des projets de transition jusqu’à leur commercialisation. Il vient en complément d’autres sources de financement afin de créer un effet de levier. Ces projets doivent être portés par des PMEs et répondre à des critères précis de réalisation et de responsabilité nommés 5R.

Quel est son profil de risque ?

Un investissement en royalties est une dette conditionnée, avec un profil de risque situé entre celui d’une dette classique et celui d’un investissement en capital. Le rendement , matérialisé par un multiplicateur, est conditionné à la performance du projet. Le remboursement est fait sur la base d’un pourcentage du chiffre d’affaires (les royalties), suite à la commercialisation du projet, sur une durée définie. Le pourcentage et la durée sont contractualisés à l’octroi du financement sur la base d’un multiplicateur attendu et d’un chiffre d’affaires jugé réaliste, supporté par des études de marché et validé par le comité d’investissement.

Des conditions additionnelles sont prévues afin de réduire l’exposition au risque:

  • en cas de sous performance, le pourcentage de royalties peut ĂŞtre ajustĂ© Ă  la hausse dans une fourchette prĂ©dĂ©terminĂ©e tout au long de la pĂ©riode de remboursement.
  • en cas de sous performance Ă  la fin de la pĂ©riode de remboursement, celle-ci peut ĂŞtre prorogĂ©e dans une fourchette de temps prĂ©dĂ©terminĂ©e.
  • en cas de très forte sous performance, le bĂ©nĂ©ficiaire du financement s’engage Ă  rembourser un montant complĂ©mentaire, sans condition de pĂ©rimètre ou de performance, afin d’assurer le recouvrement d’un pourcentage du montant investi. Nos hypothèses de travail Ă  ce stade positionnent ce plancher autour de 90% soit un multiplicateur minimum de 0,9.

En échange de ces protections additionnelles pour les investisseurs, il est fixé un multiplicateur maximum. Le bénéficiaire du financement s’engage à investir au sein du club, les montants de royalties allant au-delà du multiplicateur maximum.

Comme toute dette, le risque de perte totale en capital existe, malgré les protections listées ci-dessus, dans le cas d’une faillite du bénéficiaire.

Si le club choisit d’investir projet par projet, il a néanmoins vocation à investir sur plusieurs projets. Le rendement obtenu est l’agrégation de la performance de tous les projets permettant ainsi de mieux répartir le risque.

Comment vous assurez-vous de la performance du projet?

La performance du projet dépend de:

  • sa bonne rĂ©alisation, nĂ©cessitant les compĂ©tences, moyens et mĂ©thodes idoines,
  • la rĂ©alisation d’investissements complĂ©mentaires Ă  rĂ©aliser par le bĂ©nĂ©ficiaire (actifs industriels de type machine, achat de matières premières, embauches …),
  • la production et commercialisation durant la pĂ©riode de remboursement.

Pour maximiser les chances de succès du projet, le club s’appuie sur des sociétés qu’il certifie, la première étant A𝝻RorA-5R. , qui ont un double rôle:

  • tiers de confiance pour le fonds jusqu’à la fin de la pĂ©riode de remboursement
  • accompagnement du bĂ©nĂ©ficiaire tout au long du projet et Ă©ventuellement de son exploitation

La prestation d’accompagnement du bénéficiaire tout au long du projet et de son exploitation est l’objet d’un contrat entre le bénéficiaire et la société et budgété par le bénéficiaire dans son coût de projet. Ce coût peut être totalement ou partiellement couvert par le financement apporté par le club.

Le bénéficiaire s’engage contractuellement à faire les investissements nécessaires pour la montée en production, la commercialisation et l’exploitation du projet dans le cadre d’un périmètre budgétaire prédéfini et ceci jusqu’à la fin de la période de remboursement.

Dans le cas où le bénéficiaire manquait à cette obligation ou à toute autre obligation pouvant impacter la performance du projet ou de l’investissement, une clause de résiliation peut être activée par le club, transformant alors le financement en dette avec un taux et durée prédéterminés.

Suggérer une modification